Quelle couveuse choisir ?

Si vous venez de vous lancer dans l’élevage, vous pouvez être amené à faire usage d’une couveuse. Vous ne savez pas avec exactitude ce que c’est ? Il s’agit simplement d’un appareil que l’on utilise pour l’éclosion des œufs sans faire intervenir de poules. Il en existe différents types et lorsque l’on ne s’y connaît pas, il peut être facile d’avoir du mal à se décider pour l’un ou pour l’autre. Ici, nous vous disons justement tout ce qu’il y a à savoir sur les différentes couveuses existantes.

La couveuse manuelle

Il existe trois différents types de couveuses. De formes et de tailles assez diverses, elles sont généralement fabriquées à partir de plastique.

Les couveuses de type manuel sont les premières à avoir été inventées. Assez basiques et simples d’utilisation, elles conviennent donc très bien aux personnes novices et à celles qui n’ont pas besoin de couver de grandes quantités d’œufs. Avec elles, le retournement de vos œufs se fera de façon manuelle ; c’est ce qui fait que certaines personnes trouvent leur usage contraignant.

En effet, en les utilisant, vous avez l’obligation d’être présent au moins deux fois dans une journée. Composées d’un thermostat, d’une petite résistance ainsi que d’un ventilateur pour la répartition de la chaleur, les couveuses manuelles sont également les moins chères du marché.

Vous pouvez aussi voir : http://wyandotteclubfrancais.clicforum.fr/t1349-Couveuse-choisir.htm

La couveuse semi-automatique

Ce type de couveuse s’avère beaucoup plus précis et pratique que leurs homologues manuels. Elle est également plus chère que ces derniers. Étant donné qu’elle est réglée à l’avance, tout ce que vous aurez à faire consistera à la brancher puis à ajouter de l’eau dans le récipient. Retournez ensuite la grille qui contient les œufs à peu près une ou deux fois par jour.

Capable de contenir entre 20 et 400 œufs, la couveuse semi-automatique constitue un bon arrangement pour les éleveurs de diverses volailles. Elle comprend également un bac d’eau intégré grâce auquel vous pouvez exercer un contrôle sur l’humidité, un thermostat réglable ainsi qu’un ventilateur. C’est ce dernier qui permet de diffuser la chaleur de façon uniforme.

Les couveuses semi-automatiques sont aussi très bien équipées. Ainsi, vous y verrez :

  • Un ventilateur pour la diffusion de la chaleur ;

  • Un système de bascule grâce auquel les œufs peuvent être retournés ;

  • Une grille où vous placerez les œufs ;

  • Un thermostat doté d’un affichage digital.

Vous pouvez aussi voir : Kettlebell Workout : Pour des exercices de musculation à la maison

La couveuse automatique

Destinée aux éleveurs professionnels, la couveuse automatique peut à elle toute seule couver des centaines et même des milliers d’œufs (pour certains modèles). Toutefois, elle peut également être utilisée par les débutants. Plus chère et plus performante que tous les autres, vous n’aurez presque pas besoin de vous déranger en l’utilisant.

En effet, les œufs sont retournés de façon automatique, la teneur en humidité de l’air est bien régulée et la diffusion de la chaleur est parfaite. De plus, l’affichage digital de son thermostat est très précis. Tout ce que vous aurez à faire se résumera à remplir de façon périodique le bac à eau.

Ainsi donc pour opérer un bon choix de couveuse, vous pouvez opter pour l’un des trois types qui existent. Il s’agit des modèles manuels, semi-automatiques et automatiques.

Vous trouverez un choix très ample de couveuse en passant par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.