Les différents sports nautiques nécessitant le port des palmes

Le monde du sport aquatique est vaste. Certaines disciplines requièrent l’utilisation de palmes par leurs joueurs, en fonction des performances attendues. Si vous êtes en quête d’un sport nautique pour un apprentissage en vue d’une compétition ou juste pour une activité récréative, cet article vous permettra d’avoir une idée de certains sports nautiques assez méconnus.

Le hockey sous-marin

hockey sous-marin

Parfois appelé pieuvre est un sport qui allie les mouvements et règles du hockey sur glace à ceux de la natation palmée pour créer un combat compétitif et assez physique.

Le but du hockey en profondeur est de frapper une rondelle afin qu’elle entre dans le but de l’adversaire. L’équipe qui marque le plus de buts dans le temps imparti est alors gagnante. Évidemment, le jeu se joue totalement sous l’eau.

Ce n’est que lorsqu’une interruption du jeu pour un but ou une faute est signalée par l’arbitre que les joueurs peuvent refaire surface.

Les joueurs immergés (6) sont autorisés à porter un bâton, un masque, un tuba, des protecteurs d’oreilles, des palmes, un maillot de bain et des gants.

Lire aussi : Problèmes d’arthrose ou de discopathie dégénérative ? Que faire ?

Le rugby sous-marin

rugby sous-marin

Le rugby sous-marin est un sport de plein contact pratiqué dans une piscine profonde avec deux équipes de joueurs visant à marquer des buts en marquant des points dans le camp adverse.

Pour jouer dans les règles du jeu, les protagonistes ont besoin de :

  • Masque de plongée (de préférence de profil bas avec vision périphérique large)
  • Tuba (de préférence sans valve de purge)
  • Palmes (plastique, fibre de verre, caoutchouc)
  • Casquette de water-polo
  • Chaussettes en néoprène

Bodyboarding

Bodyboarding

C’est un sport similaire au surf, mais en version plus minimaliste. La planche est plus petite et plus souple.

L’un des avantages du bodyboard par rapport au surf est que les bodyboarders ont accès à des vagues plus grandes que celles des surfeurs. Les planches sont assez abordables et moins chères que celles de surf.

Pour apprendre le bodyboarding, le nageur a besoin en plus de sa planche, de palmes courtes, dans une matière souple, le plus souvent en silicone.

Cette discipline offre aux nageurs friands de sensations fortes, une expérience vivifiante et excitante qui, en même temps, stimule les performances musculaires et la coordination du corps.

À voir …