Comment fonctionne une enceinte monitoring ?

Il est bon d’équiper son studio ou sa boîte d’une enceinte monitoring, car avec cet équipement, vous êtes certains de régaler les fans de la musique qui fréquentent cette dernière. La qualité de son produit par ce matériel est bien meilleure.

De même, vous avez aussi la possibilité en tant que DJ de donner la tonalité que vous voulez à un son. Mais savez-vous comme fonctionne cet outil afin que vous jouissiez de tout ce confort musical ? Si non, voici donc le processus. Rendez-vous sur notre comparatif pour plus de détails à voir ici : https://enceinte-monitoring.info/

1- Le signal électrique

La première étape de la production du son par une enceinte monitoring est l’émission du signal électrique. Comment se déroule cette phase ? En effet, cet appareil possède un élément appelé le signal audio. Cet instrument est comparable à un enregistreur. Du coup, lorsque vous lancez le son, ce signal audio intègre et transforme le son en une image appelée signal électrique. En réalité, ce signal n’est que le reflet conforme du son.

Cette image électrique produit la même vitesse, la même taille ou encore la même tonalité que le son.

2- La conversion du signal en énergie mécanique

Cette deuxième phase s’exécute au niveau du haut-parleur. Le signal électrique est converti en énergie mécanique grâce au mouvement de l’électro-aimant. En effet, l’électro-aimant situé à l’intérieur du haut-parleur n’est que la bobine. Cette dernière est juste positionnée dans l’entrefer à côté de l’aimant permanent qui est statique contrairement à la bobine qui est toujours en mouvement lorsque l’enceinte est en marche.

Lorsque la bobine se fait traverser par le courant, celle-ci crée donc un champ magnétique afin d’orienter la direction de l’énergie dans le sens contraire. Ce mouvement créé permettra d’inverser les pôles de l’aimant qui repousse la bobine, ce qui entraîne les vibrations. Et c’est ainsi que la conversion en énergie mécanique se déroule.

Se renseigner sur : Comment coudre une housse de clic-clac

3- La conversion en énergie sonore

Cette phase est plus rapide. Pour se convertir en énergie sonore, l’énergie mécanique se sert de l’air produit par la vibration du haut-parleur. Elle comprime l’air pour former un niveau de pression acoustique (NPA). C’est cette pression qui reçoit donc le son. Et au fur et à mesure que cette pression évolue, la fréquence du son qui résonne dans nos oreilles est plus haussée grâce au mouvement de la bobine.

Le son répandu dans l’espace par la vibration du haut-parleur est assuré par les particules d’air. La réception du son par ces particules modifie la fréquence d’air, engendrant ainsi des ondes sonores que nous recevons.

Et c’est ainsi que fonctionne une enceinte monitoring dans le traitement des sons émis. En effet, tout se joue au niveau du haut-parleur. Ce dernier est le dispositif principal d’une enceinte de monitoring. Il est composé de quatre éléments. La membrane et la suspension qui sont deux éléments qui subissent les vibrations une fois que le courant traverse l’appareil. L’aimant et la bobine mobile quant à eux constituent plus le moteur de l’enceinte.

On pourrait dire que ce sont ces deux derniers éléments qui déclenchent le système que les deux premiers exécutent. Il s’agit donc d’une chaîne dont tous les éléments sont complémentaires.